Groupe de travail "Submersions"
Mis à jour le 5 juin 2011 - Partager :

La tempête Xynthia nous a rappelé qu’une conjonction d’évènements extrêmes (marée de vives-eaux proche de l’équinoxe, fort vent d’ouest poussant la mer vers la côte, dépression atmosphérique) pouvait engendrer une rapide et brutale augmentation du niveau de la mer (surcote de 1,53 m enregistrée à La Rochelle), provoquant d’importantes inondations dans des zones anthropisées.


Ce phénomène extrême a eu, malheureusement, des conséquences dramatiques en termes de bilan humain et économique et a été jugé, à juste titre à l’échelle d’une vie humaine, comme « du jamais vu ! ». Mais peut-on considérer cet évènement comme extrêmement rare pour autant ? Peut-on retrouver trace d’évènements similaires dans le passé, et si oui, peut-on estimer leur période de retour ? C’est pour répondre à ces questions que nous avons créé le groupe « Submersions », en abordant cette problématique d’un point de vue pluridisciplinaire.

 

Productions du groupe :

- Rapport de travail remis à la mission d'enquête parlementaire et sénatoriale sur les conséquences de la tempête Xynthia : "La crise Xynthia à l’aune de l’histoire, enseignements et enjeux contemporains d’une histoire des submersions" (112 pages), 02 juillet 2010
- Publication d'un ouvrage collectif aux éditions Le Croît Vif, intitulé "La tempête Xynthia face à l’histoire. Submersions et tsunamis sur les littoraux français du Moyen Âge à nos jours" (176 pages). Parution le 18 octobre 2010. ISBN : 978-2-36199-009-1

 


Membres du groupe "Submersions", La Rochelle, 10 juin 2010